parcs naturels de Bretagne

Parcs naturels de Bretagne

de NHU Bretagne

La Bretagne, aussi vaste que Taïwan ou la Belgique, offre de fait des paysages et des environnements très diversifiés. Encore préservée, mais fragile, la Bretagne devait disposer de parcs naturels pour conserver, autant que faire se peut, son environnement unique et exceptionnel en Europe.

Combien de parcs naturels en Bretagne ?

Les parcs naturels en Bretagne sont actuellement au nombre de trois, et bientôt de quatre.
Il s’agit, par ordre décroissant de superficie des parcs naturels bretons suivants :

  •  Le Parc Naturel d’Armorique dans le Penn ar Bed / Finistère.
  • Parc Naturel du Golfe du Morbihan dans le … Mor Bihan.
  • Parc Naturel de Brière en Loire Atlantique / Liger Atlantel

Un quatrième parc naturel est en projet en Bretagne.
Il s’agit du Parc Naturel de la Vallée de la Rance et Côte d’Émeraude en Ille et Vilaine surtout, mais également en Côtes d’Armor. Lorsque ce quatrième parc naturel breton sera ouvert, les cinq départements de Bretagne ont sur leur territoire un parc naturel.

parcs naturels de Bretagne

Les Parcs Naturels de Bretagne : parc naturel d’Armorique, parc naturel de Brière, parc naturel du Golfe du Morbihan et futur parc naturel de la Vallée de la Rance et de la Côte d’Émeraude

Quel fut le premier parc naturel en Bretagne ?

Le premier parc naturel créé en Bretagne fut le Parc Naturel d’Armorique, le PNA comme on l’appelle souvent. Il fut créé en 1969.

Quel est le plus vaste parc naturel de Bretagne ?

Encore lui, le Parc Naturel d’Armorique, avec 1250 kilomètres carrés, ou 125 000 hectares.

Quelles sont les superficies des parcs naturels de Bretagne ?

Les actuels trois parcs naturels de Bretagne et le futur Parc Naturel de la Vallée de la Rance et Côte d’Émeraude représentent une superficie globale de 346 847 hectares ou 3468 kilomètres carrés. C’est globalement la moitié de la superficie moyenne d’un des cinq départements bretons.

Par ordre décroissant de superficie :

  • Le Parc Naturel d’Armorique avec 125 000 hectares ou 1250 kilomètres carrés, soit 18,6% de la superficie du Finistère.
  • Le Parc Naturel de la Vallée de la Rance et Côte d’Émeraude avec 96700 hectares ou 967 kilomètres carrés, soit 14,3% de la superficie d’Ille et Vilaine.
  • Le Parc Naturel du Golfe du Morbihan avec 70 347 hectares ou 703 kilomètres carrés, soit 10,3% de la superficie du Morbihan.
  • Le Parc Naturel de Brière avec 54 800 hectares ou 584 kilomètres carrés, soit 8,6% de la superficie de Loire Atlantique.

Ainsi donc, la superficie de ces quatre parcs naturels bretons représentent 9,81% de la superficie de la Bretagne.

Le Parc Naturel d’Armorique.

Le Parc Naturel d’Armorique est le premier parc naturel créé en Bretagne, en 1969. Pour les intimes, on dit PNA pour Parc Naturel d’Armorique.
En plein coeur des Monts d’Arrée / Menez Are, le Parc Naturel d’Armorique est le plus vaste parc naturel de Bretagne.
Sur quelques 1250 kilomètres carrés, le parc naturel d’Armorique s’étale sur quarante quatre communes. C’est près de 20% de la superficie du département Penn ar Bed / Finistère.

parcs naturels de Bretagne

Parcs Naturels de Bretagne – le Parc Naturel d’Armorique

Le Parc Naturel d’Armorique traverse tout le département du Penn ar Bed.

En effet, ce parc naturel breton va de Beg Dinan / Pointe de Dinan en Presqu’île de Crozon / Gourenez Kraozon, jusqu’au coeur de la Bretagne, remontant jusqu’à Gwerliskin à la limite des Côtes d’Armor.
Le Parc Naturel d’Armorique intègre également un archipel d’îles de Bretagne : Enez Eusa / Ouessant, Molenez et autres îlots du détroit du Fromveur.
Dans le Parc Naturel d’Armorique, vivent quelques 66 000 habitants sur quarante quatre communes. Pour comparaison, c’est la population de la ville de Kemper.

Le Parc Naturel d’Armorique est, vous l’aurez compris, très, très diversifié.

Il est le seul parc naturel de Bretagne couvrant à la fois des îles, des côtes et presqu’îles, et ce que nous appelons en Bretagne, des « montagnes ». En effet, le mot Menez de Menez Are signifie « montagne » en langue française. A chaque pays les siennes, et ce sont les nôtres.

Entre Enez Eusa et le Roc’h Trevezel, le Parc Naturel d’Armorique nous offrent de multiples visages.
On passe ainsi des dunes et plages de sable fin des îles de Bretagne, aux forêts profondes, lacs et tourbières du Kreiz Breizh (« centre Bretagne » en langue française).

Sur de telles étendues si diverses, on peut découvrir une incroyable biodiversité.
Ainsi, les îles et les côtes abritent une multitude d’oiseaux marins, de phoques, dauphins et de cétacés; alors que dans les terres, vous découvrirez la loutre et le castor, et depuis peu le loup.

Le Parc naturel d’Armorique s’est investi tôt dans le bilinguisme, en particulier durant la présidence de Jean Yves Cozan de 1983 à 2001.

Le seul parc naturel marin de Bretagne.

En 2007, la Parc Naturel d’Armorique s’est doté d’un parc naturel marin.
La Bretagne possède autant de côtes que l’Afrique du sud ou l’Ukraine, et plus que de nombreux autres pays maritimes. Parmi ces derniers, la Pérou, le Portugal, l’Allemagne ou encore l’Égypte.

infographies, algaia atouts

Les infographies de NHU Bretagne

Dans ce cas, il devenait naturel que la Bretagne se dote d’un parc naturel marin. Ce Parc Naturel Marin d’Iroise englobe toute la zone marine de l’Archipel de Molenez au nord à Enez Sun / Sein au sud, intégrant la Baie de Douarnenez.
Ce parc naturel marin breton se prolonge vers l’ouest jusqu’à la limite des eaux territoriales bretonnes en Mer Celtique, la ZEE ou Zone Économique Exclusive.
Cette réserve naturelle du Parc d’Iroise se développe sur près de 3500 kilomètres carrés, l’équivalent de la moitié de la superficie du Penn ar Bed / Finistère.

L’exceptionnelle biodiversité du Parc Marin d’Iroise

Ce Parc Marin d’Iroise dont le siège est au Conquet / Konk Leon, recèle une faune tout à fait exceptionnelle. On y croise quotidiennement des mammifères marins, des cétacés et de nombreux oiseaux. Ses eaux sont souvent agitées, par plusieurs courants, parfois puissants; et par quelques déchaînements météorologiques. Les paysages sont incroyablement beaux et sauvages, entre longues plages de sable fin et falaises abruptes.
C’est ici, en Presqu’île de Crozon / Gourenez Kraozon que se trouvent les affleurements rochers parmi les plus anciens d’Europe, vers 350 000 ans.

Parcs naturels en Beretagne

Parcs naturels en Bretagne – Le Parc Naturel Marin d’Iroise au large de la Bretagne en Mer Celtique

Les sites et musées du Parc naturel d’Armorique sont très nombreux et tous passionnants

  • Breizh Odyssée à Landevenneg, espace muséographique dédié à l’Histoire de Bretagne et à sa culture.
  • Également à Landevenneg, l’Abbaye et son Musée de l’ancienne abbaye/
  • Le Musée du Loup au Kloastr-Pleiben
  • Ti ar Gouren, la Maison de la Lutte Bretonne, à Berrien.
  • Le magnifique Moulin de Kerouat près de Kommanna, village du XVIIe siècle pour une plongée dans notre passé.
  • La Maison de la Rivière à Sizun
  • La Maison des Minéraux près de Kraozon / Crozon
  • etc …

Parc Naturel du Golfe du Morbihan.

Le Parc Naturel du Golfe du Morbihan a été créé plus tard, en 2014.
Ce parc alliant mer et campagne s’enroule littéralement autour du magnifique Golfe du Morbihan / Pleg Mor Bihan, sans doute un des plus beaux golfes maritimes du monde. Le linéaire côtier très découpé de ce Parc Naturel du Golfe du Morbihan représente près de 520 kilomètres.
Le Parc Naturel du Golfe du Morbihan concerne directement quelques 190 000 habitants permanents répartis sur trente trois communes du Morbihan.

Sur ses quelques 70 000 hectares, le Parc Naturel du Morbihan est essentiellement constitué d’un golfe vivant toute l’année au rythme des marées. Ici, la mer pénètre parfois loin dans les terres, tout autour du golfe. Parfois par de petits canaux, qui sont autant d’artères salées soumises au flux et au reflux marin, et apportant au plus profond des campagnes environnantes une vie marine. Ici, poissons et crustacés abondent dans les courant qui se glissent entre les nombreuses îles dont certaines sont habitées en permanence. Le Parc Naturel du Golfe du Morbihan est un véritable havre de quiétude pour une multitude d’oiseaux; toute l’année ou durant leurs migrations.

parcs naturels de Bretagne

Parcs Naturels de Bretagne – le Parc Naturel du Golfe du Morbihan

La plus importante concentration mégalithique du monde.

Un des autres atouts majeurs du Parc Naturel du Golfe du Morbihan est d’abriter la plus importante concentration de mégalithes du monde. Nulle part ailleurs dans le monde, vous ne trouvez autant de menhirs, dolmens, tumulus, allées couvertes et autres cromlec’h sur une région relativement aussi limitée. Mais malgré cela, il n’existe toujours aucune inscription au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO.
Étonnant, vous ne trouvez pas ?

En langue française, le breton Mor Bihan signifie littéralement Mer Petite.

Depuis les Vénètes, peuple marin qui fit face à Jules César, le Golfe du Morbihan a toujours été pour les Bretons une petite mer. Par un détroit resserré, toutes les six heures, le flux de l’Océan Atlantique entre et sort dans cette petite mer parsemée de belles îles et permettant le développement d’un micro-climat tout en douceur.

www.parc-golfe-morbihan.bzh

Parc Naturel de Brière.

Le Parc Naturel de Brière est le deuxième parc naturel créé en Bretagne. En effet, après le Parc Naturel d’Armorique en Bretagne occidentale, le parc naturel du sud du pays fut créé en Octobre 1970, un an après le parc naturel finistérien. C’est le plus petit des parcs naturels bretons avec « seulement » 54 800 hectares.
Le Parc Naturel de Brière correspond presque parfaitement au Marais de la Grande Brière, à la fois le plus marais et le plus grand lac de Bretagne.

parcs naturels de Bretagne

Parcs Naturels de Bretagne – le Parc Naturel de Brière, en Loire Atlantique, dans le sud de la Bretagne

Depuis 1995, le Parc Naturel de Brière est reconnu Site Ramsar.

Un site Ramsar est « une zone humide d’importance internationale » inscrite sur la liste de la Convention de Ramsar. Ainsi il existe quelques 2200 sites Ramsar dans le monde.
Parmi les autres Sites Ramsar bretons, on compte le Golfe du Morbihan, les marais salants de Guérande / Gwenrann, la Baie du Mont Saint Michel, les étangs de la Baie d’Audierne / Gwaien

Ces milieux aquatiques d’eaux douces mêlées d’eaux marines selon les périodes, sont extrêmement fragiles. Le Parc Naturel de Brière abrite une faune nombreuse et exceptionnelle. On y trouve des centaines d’espèces de poissons, de batraciens, d’insectes et surtout oiseaux. La Brière est un lieu de passage essentiel de nombreuses espèces d’oiseaux en migrations entre le nord et le sud de l’Europe. On y trouve également une incroyable profusion végétale.

www.parc-naturel-briere.com

parc naturel de brière

Parc Naturel de Brière en sud Bretagne par Le Voyage des Koumoul

Parc Naturel de la Vallée de la Rance et Côte d’Émeraude

Ce parc naturel de la côte nord du pays n’existe pour le moment qu’à l’état de projet. Ce parc devrait ouvrir en 2024.
Le Parc Naturel de la Vallée de la Rance et de la Côte d’Émeraude concerne déjà 74 communes d’Ille et Vilaine et des Côtes d’Armor et concerne directement environ 140 000 habitants permanent.

pnr-rance-emeraude.fr

parcs naturels de Bretagne

Parcs Naturels de Bretagne – le Parc Naturel de la Vallée de la Rance et de la Côte d’Émeraude

biodiversité
Bevliesseurted e Breizh – Biodiversité en Bretagne



Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

3 commentaires

Lefeuvre 27 juillet 2023 - 10h02

PARC NATUREL DE LA VALLEE DE LA RANCE ET DE LA COTE D’EMERAUDE.

Dans votre article, vous dites qu’après la création du Parc naturel de la vallée de la Rance et de la Côte d’émeraude, seul le département des Côtes d’Armor n’aura pas de parc naturel
(Extrait de votre article : Un quatrième parc naturel est en projet en Bretagne. Il s’agit du Parc Naturel de la Vallée de la Rance et Côte d’Émeraude en Ille et Vilaine. « Lorsque ce quatrième parc naturel breton sera ouvert, seules les Côtes d’Armor ne disposeront pas d’un parc naturel, parmi les cinq départements de Bretagne. »)
FAUX,
Ce parc sera à cheval sur les 2 départements d’Ile et Vilaine et des Côtes d’Armor. La vallée de la Rance est pour une grande partie la frontière entre ces 2 départements, et la côte d’Emeraude s’étend de la Pointe du Grouin à Cancale (35) au Cap Fréhel à Plévenon (22).
Si vous dîtes aux habitants de Plouasne au Cap Fréhel, en passant par Dinan qu’ils sont des Brétilliens, ils vous répondront qu’ils sont Costarmoricains.

Répondre
NHU Bretagne 27 juillet 2023 - 10h09

Bonjour Jacques, et merci de ce pertinent commentaire. Nous avons modifié le texte. Merci de nous suivre et bonne journée. A galon

Répondre
Barza 31 juillet 2023 - 11h30

Vous oubliez que le PNA (!) a été crée CONTRE la volonté des populations; Je rappelerai la grande manif (1970 ?) et l’attaque du camp militaire qui s’y trouvait. Tout fut bien symbolisé par le fest-noz de Poullaouen, où, pour ma part, j’ai découvert G.Servat , avec ses sabots et la paille..!

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.