yann le cun

Yann LE CUN, « Nobel » breton de l’informatique.

de Ronan LOUBOUTIN
Publié le Dernière mise à jour le

Yann LE CUN.

« Aux États-Unis, ils ont toujours eu du mal à écrire mon nom, LE CUN. J’ai fini par l’écrire en un seul mot (…) un Prix Nobel de physique américain s’est même offusqué que je prononce mon nom en « in », car il pensait que c’était impossible en breton ! » (in Le Monde, 4 Juin 2015).

Et si toute la complexité de la phonétique bretonne, la magie de ces noms de famille et de lieux prononcés différemment selon que l’on parle en français ou en breton et déroutent tous les non initiés, était finalement la source qui aurait inspiré à… Yann «Ar Kun» sa spécialisation en intelligence artificielle ?

Un Breton, star mondiale de l’IA Intelligence artificielle.

Il en était déjà une star mondiale mais le voilà reconnu comme tel avec le Prix Turing (de l’Association for Computering Machine Turing Award). Grosso modo le « Nobel » de l’informatique qu’il a reçu le 27 Mars 2019. En partage avec ses deux autres condisciples Geoffrey HINTON et Yoshua BENGIO de l’institut canadien CIFAR où ils ont œuvré ensemble sur l’apprentissage profond appliqué à l’informatique, le « deep learning ». Ce sont ces techniques qui s’affinent de jour en jour et permettent aux ordinateurs et aux robots de « voir » et de « comprendre le langage humain ». Presque comme des humains… Mais comme le dit lui-même le chercheur, « Terminator reste encore une fiction »

Le Prix Turing tire lui-même son nom du célèbre et génial père de l’informatique, l’anglais Alan TURING. Celui qui mis au point le premier ordinateur afin de percer le secret du code de cryptage nazi durant la seconde guerre mondiale. Donnant ainsi un avantage décisif à la Victoire des Alliés. A ce sujet, voir l’excellent film de 2014 Imitation Game.

Le prix Turing fut remis le 15 Juin 2019 à San Francisco (Californie) aux trois chercheurs. Gageons que les recherches et les avancées majeures du Breton Yann LECUN en matière d’intelligence artificielle donneront un jour la clef aux personnes ne connaissant pas ou peu la Bretagne de maîtriser les subtilités de la phonétique armoricaine !

Sources : Wikipedia, Le Monde, Interceltic Digital Day

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

1 commentaire

kerfourn 26 novembre 2023 - 8h40

Je voulais dire : depuis mon enfance et à notre arrivée en famille dans les années 50 sur Paris on m’a toujours fait remarquer que j’avais un nom bizarre KERFOURN….déjà à prononcer correctement et à orthographier et pour faire court ça m’a renforcé de cultiver cette différence et chaque fois que je peux « glisser » dans une conversation mes origines….je ne m’en prive pas……..maintenant que j’habite et travaille sur Nice depuis une quarantaine d’années je suis Le Breton de service……ça fait bien d’avoir un ami BRETON…..c’est très tendance…parait il….. mes amitiés à tout les BRETONS…..Alain. Kerfourn

Répondre

Une question ? Un commentaire ?

Recevez tous nos articles en avant-première !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.