Deux Bretons dans les personnes les plus riches du monde, selon Forbes.

Deux Bretons dans les personnes les plus riches du monde, selon Forbes.

Classement Forbes des plus grandes richesses personnelles du monde.

Les milliardaires étaient 1810 en 2016. Ils furent 2043 en 2017 soit une hausse de 13% du nombre de milliardaires sur notre planète.
Le premier est toujours et encore Bill GATES avec une fortune estimée à 86 milliards de dollars. Il n’en avait que 75 l’année précédente. Les patrons d’Amazon, de Facebook sont dans le top cinq. Ce sont surtout les Chinois les nouveaux parvenus à ce classement international annuel. Parmi les 195 nouveaux arrivants, 76 sont Chinois et 25 Américains.
Mais globalement sur ces 2043 milliardaires, le quart sont des Américaisn avec 565 fortunes en milliards. La Chine progresse très vite avec 319 milliardaires, l’Allemagne 114 et l’Inde 101.

En Bretagne ils sont deux … quand même !

François PINAULT des Côtes d’Armor en Bretagne.

Son Père était marchand de bois.
Ainsi cet homme d’affaires breton est aujourd’hui à la tête du groupe KERING ex. PPR Pinault Printemps Redoute. Ce groupe Kering de François PINAULT détient les marques et produits Yves Saint Laurent et Gucci. Également Boucheron, Puma … Sa fortune est estimée selon Forbes, à 27 milliards de dollars en 2017 contre « seulement » 15,7 milliards l’année précédente.

Vincent BOLLORE est issu d’une famille d’industriels bretons de la région de Kemper.

Dont la papeterie familiale OCB lui servira de tremplin. Puis ce sera la compagnie maritime Delmas-Vieljeux pour bâtir un conglomérat multi-activités. Dont des plantations en Afrique, du transport et de la logistique, la publicité et les médias. Avec une fortune nette estimée vers 7 milliards de dollars.
A titre de comparaison Bill GATES amasse quelques 86 milliards de dollars annuels, Mark ZUCKERBERG vers 56 milliards et le vingtième, Sheldon ADELSON vers 30,4 milliards.

Deux bretons parmi les 2043 milliardaires au niveau mondial.

En Bretagne on est 4,6 millions habitants et le salaire médian breton est vers 1910 euros nets mensuels

Précédent L'Amoco Cadiz empoisonnait la Bretagne il y a 40 ans.
Suivant Le narcisse de l'archipel des Glénan, e brezhoneg hepken.

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 179 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

STX et industries navales en Europe

Par Gilles DENIGOT. Le feuilleton très médiatisé de STX en France revient une nouvelle fois au coeur du débat politique. Il y a plusieurs approches. D’abord locales car c’est un vecteur

Bretagne, Brest et océanographie dans le top international.

L’Université de Brest classée dans les meilleures du monde … Comme chaque année, le Academic Ranking of World Universities est très attendu. Le ARWU pour les initiés, ou le classement

Le crowdfunding, l’effet de mode et la Bretagne

Le crowdfunding d’hier défiait les banques, le crowdfunding d’aujourd’hui est soumis aux banques. Hier, il y avait les pionniers un peu fous du crowdfunding : Kickstarter aux Etats-Unis ou My Major

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire