✅ Les Capucins à Brest, un lieu d’exception

✅ Les Capucins à Brest, un lieu d’exception

Samedi dernier j’étais à un Fest Noz aux Atelier des Capucins à Brest !

Les Capucins c’est un lieu très particulier, patrimonial chargé d’histoire et aujourd’hui dédié à la culture, lieu de vie populaire et économique. Un exemple de réhabilitation.

Ce lieu à pris son existence en 1695 par l’implantation d’un couvent de la communauté des moines Capucins, qui donnera son nom à ce quartier.

Des suites de la révolution, la communauté est dissoute, et expropriée en 1791. La Marine hérite du lieu et y installe une caserne.

Ce bâtiment qui s’apparente à une cathédrale industrielle prend forme en 1841, et devient des ateliers destinés à la construction et la réparation de navires de la Marine Nationale.
Le bâtiment sera gréé jusqu’en 1864 de trois grandes nefs de cent cinquante mètres de long, accueillant fonderie, chaudronnerie, usinages, montage, ajustage…

Jusqu’à 1800 ouvriers y travaillent dans des conditions difficiles et titanesques.

Les premières femmes y seront admises officiellement qu’à partir de 1978.
Durement touchés en 39/45 par les bombardements allemands, il faudra dix ans pour reconstruire les ateliers et les machines.
En 2004 les ateliers qui perduraient leur activité pour la Marine nationale et Naval Group sont rapatriés sur le site de Lannion/Lannuon, abandonnant les bâtiments et seize hectares de cette zone industrielle.
Des 2005 Brest Métropole, la Marine, l’État, etc… décident de réaménager le lieu.
Les travaux commencent en 2012. Et des 2016 les Ateliers des Capucins sont inaugurés par la médiathèque François Mitterrand et accueillent les premières entreprises et commerces.

Capucins à Brest

La barque de Napoléon Ier aux Capucins à Brest

Par ailleurs, ce lieu abrite dorénavant le Canot de l’Empereur, magnifique canot d’apparat construit en 1810 à la demande de Napoléon 1er aux arsenaux d’Anvers. Dix-huit mètres de long, 3,80 de large, cinq mètres de haut, deux rangées de onze rames décorées, Neptune en figure de proue.

Bref, j’aime beaucoup ce lieu, dont on ne peut pénétrer sans en sentir l’âme.
J’aime ce mélange architectural, culturel et populaire, à l’image de ce qu’est le Fest Noz une tradition populaire vivante.

Photos de l’Auteur

Également de Adrien MONTEFUSCO

Histoire d’agri … Je ne pouvais pas imaginer mon avenir hors du monde agricole

Previous ✅ La Nation Celtique : de l’Indépendance à la Persécution
Next ✅ Pour une Bretagne autonome : colloque 19 Novembre à Karaez

Á propos de l'Auteur

Adrien MONTEFUSCO
Adrien MONTEFUSCO 3 posts

Bonjour, je m'appelle Adrien Montefusco, je suis éleveur de porcs. Petit-fils d’agriculteur de 38 ans, je me suis installé en 2005 à Saint Yvi. Après l’obtention de mon BTS agricole “productions animales”, j’ai d’abord été salarié 5 ans en élevage de porcs ...

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Pierre de Braine chevalier croisé breton.

Suite et fin de la vie de Pierre Ier de Bretagne, par l’Historien Éric BORGNIS-DESBORDES. Fin du règne de Pierre Ier de Bretagne. Entretemps Pierre s’était remarié avec Marguerite de

Bilan démographique de la Bretagne

Le bilan démographique est naturellement globalement positif pour la totalité du pays. Dans ce bilan, des disparités très importantes apparaissent. Au dernier recensement, la population bretonne est de 4 616

La Bretagne au temps des rois : superbe exposition à Landevenneg

Les Éditions COOP BREIZH et le Musée de l’Ancienne Abbaye de Landevenneg présentent un ouvrage bilingue breton-français en lien avec l’exposition visible jusqu’au 03 Novembre 2019. La Bretagne au temps

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse