Breizh Diaspora, la nouvelle communauté des Breton(ne)s du monde entier.

Breizh Diaspora, la nouvelle communauté des Breton(ne)s du monde entier.

Selon les données, la diaspora bretonne représenterait entre cinq et dix millions de personnes dans le monde. Pour comparaison la population de la Bretagne compte 4,6 millions de personnes.
Nous créons le groupe Facebook Breizh Diaspora pour réunir le plus grand nombre de nos compatriotes à l’étranger.

Qu’appelle t-on diaspora ?

Le mot « diaspora » est un terme grec désignant la dispersion d’une communauté ethnique dans le monde. Et concernait d’abord les colonies de Grecs du pourtour méditerranéen. Puis ce terme diaspora a été repris, tout au long de l’histoire, pour parler des communautés nationales réparties dans le monde entier. On parle par exemple de la diaspora russe ou de la diaspora irlandaise.
Depuis la nuit des temps, les Breton(ne)s sont de grands voyageurs. Également de grands découvreurs. Plus récemment, depuis le début du dix neuvième siècle, et trop souvent pour des raisons économiques, les Bretons et les Bretonnes ont été contraint de quitter la Bretagne. Avec certaines destinations étrangères plus souvent que d’autres, comme la région parisienne en France ou l’Amérique du nord.

breizh diaspora

Breizh Diaspora pour celles et ceux qui ne vivent pas en Bretagne, mais ailleurs dans le monde.

Breizh Diaspora, c’est quoi ?

C’est un moyen de rassembler la grande communauté bretonne du monde entier dans un seul endroit. Nous créons un groupe ouvert sur Facebook, pour que s’y retrouve la grande famille bretonne de tous ceux et celles d’entre nous qui ne vivent pas en Bretagne. Il existe déjà sur internet quelques initiatives qui vont en ce sens.
Dès lors que vous vivez hors des cinq départements de Bretagne, vous êtes dans la diaspora bretonne. Évidemment, l’impression n’est pas la même si vous vivez à Niort en France ou si vous habitez Hong Kong en Chine. Cependant, vous faites partie de la diaspora bretonne. Et Breizh Diaspora souhaite mettre du lien entre toutes ces Bretonnes et tous ces Bretons du monde entier. Que vous viviez à deux heures de voiture de la Bretagne, ou a quatorze heures d’avion.

Venez comme vous êtes.

Pour mieux se connaître, juste trois petites questions facultatives en arrivant :
1 – Vous vivez dans quel pays et ville hors de #Bretagne ?
2 – Vous êtes originaire de quel coin de #Bretagne ?
3 – Quelle(s) langues parlez-vous ?
Quoi de plus normal de se présenter rapidement aux autres en accueil à Breizh Diaspora.

Breizh Diaspora pour quoi faire ?

Si cela se trouve, d’autres compatriotes vivent pas très loin de chez vous, et vous ne le savez pas. Breizh Diaspora est un outil qui va permettre de le savoir.
Partout, ou presque, il existe des associations de Breton(ne)s. Pour un pays entier, pour une région ou pour une ville. Breizh Diaspora va permettre à ces communautés bretonnes hors de Bretagne de se faire encore mieux connaître.
En Bretagne, il se passe beaucoup de choses et il n’est pas sûr, et c’est normal, que certaines informations soient suffisamment connues en dehors de Bretagne. Breizh Diaspora va aussi devenir un moyen de diffusion de ces informations.
Et nous allons, ensemble, et très certainement, découvrir d’autres avantages à ce groupe Facebook des Bretonnes et des Bretons de l’étranger.
N’hésitez surtout pas nous faire part de vos idées et suggestions.

Règlement intérieur du groupe.

Ce groupe est plutôt, mais pas strictement, réservé aux Breton(ne)s vivant hors de Bretagne. Si vous aimez votre/notre pays, vous y êtes aussi les bienvenus.

Soyez aimable et courtois

Créer un environnement chaleureux, c’est notre responsabilité à tous. Traitons tout le monde avec respect. Il est normal d’avoir des débats constructifs, mais il est essentiel de rester aimable.

Pas d’incitation à la haine, ni de harcèlement

Faites en sorte que tout le monde se sente en sécurité. Le harcèlement sous toutes ses formes est interdit et les commentaires dégradants qui portent sur la couleur de peau, la religion, la culture, l’orientation sexuelle, le genre ou l’identité sexuelle ne sont pas tolérés et seront supprimés.

Pas de promotions, ni de contenu indésirable

Offrez plus que vous ne prenez au sein de ce groupe. L’auto-promotion, le contenu indésirable et les liens non pertinents ne sont pas autorisés et seront supprimés.

Respectez la confidentialité de tous

Faire partie de ce groupe implique une confiance mutuelle. Des discussions animées et authentiques font tout l’intérêt des groupes, mais elles peuvent aussi contenir des informations sensibles et personnelles. Ce qui est partagé dans le groupe doit rester dans le groupe.

Voilà, on a à peu près tout dit sur l’essentiel.
Maintenant c’est à vous de vous emparer de ce groupe Facebook, de le faire vivre agréablement, de le partager en invitant vos Amis du monde entier.
Merci de votre attention et Bevet Breizh, Vive la Bretagne.

Previous Je suis Bretonne et vous me connaissez tous : je m'appelle Mamie Nova ...
Next Fusion de communes et disparition de noms bretons.

Á propos de l'Auteur

Breizh Diaspora
Breizh Diaspora 1 posts

Breizh Diaspora est le nouveau lieu de rencontre de la diaspora bretonne dans le monde. Nous sommes entre 5 et 10 millions de Bretonnes et de Bretons vivant hors de Bretagne. Breizh Diaspora, groupe Facebook, veut réunir le plus grand nombre de nos compatriotes et des Amis vrais de la Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

La 7e puissance économique du monde n’a plus peur du tildé !

Lorsque cet article fut écrit initialement, c’était début Juillet dernier. Son titre original était alors : « La 5e puissance économique du monde a peur d’un tildé« . Nous voilà quatre mois

Politikos … élus bretons, ces questions attendent des réponses !

Lettre ouverte aux élus bretons. A certain élus bretons. Comme beaucoup de personnes attachées en Bretagne au respect de la Démocratie et de ses valeurs, je n’ai appris l’organisation du

Découverte de schistes gravés en Bretagne Occidentale datés de 14000 ans.

Préhistoire en Bretagne : une découverte unique en Europe. Ainsi donc, il y a environ 14000 ans, des chasseurs-cueilleurs vivaient en surplomb de la rade de Brest. n Bro-Leon, nord

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse