Je suis Breton : de SAINT ALOÜARN premier Européen à prendre possession de l’Australie.

Je suis Breton : de SAINT ALOÜARN premier Européen à prendre possession de l’Australie.

Oui c’est bien un Breton qui a le premier, pris possession de l’Australie.

Louis François Marie Aleno de SAINT ALOÜARN est né à l’été 1738 au Manoir de Saint Aloüarn en Gwengad (Guengat) près de Kemper en Cornouaille. De noblesse bretonne, son père était officier de la marine de guerre et était mort face aux Anglais.
Louis s’engage donc logiquement dans la marine royale française dès ses dix sept ans, à Brest. Son premier embarquement il le fera sur L’Espérance dès 1754, un vaisseau de soixante-quatorze canons commandé par son oncle Rosmadec SAINT ALOÜARN.
Suivront plusieurs autres missions sur différents navires. Puis un emprisonnement chez les Anglais durant deux années. Son père et son oncle seront tous deux tués par les Anglais à la bataille de la Baie de Kiberen (Quiberon), ou bataille des Cardinaux, en 1759.
En 1761, à Loktudi, Louis François Marie Aleno de SAINT ALOÜARN épousera Jeanne Corentine DROUALLEN.

saint aloüarn

Louis François de SAINT ALOÜARN

Yves de KERGUELEN, encore un illustre Breton.

Ensuite, il fera connaissance d’un autre illustre grand navigateur de découvreur breton : Yves Marie de KERGUELEN de TREMAREC. Ce dernier proposera en 1771 de se lancer avec lui dans une grande expédition à la recherche d’un continent austral.

Le 30 Avril 1771, les deux Bretons embarquent sur deux modestes gabares de trente-sept mètres : Le Gros Ventre et La Fortune. Tout d’abord, cap sur l’Ile de France, aujourd’hui Maurice. Puis destination … l’inconnu austral.
Aucune carte bien sûr, et de modestes moyens. Mais il en faut plus pour impressionner deux navigateurs bretons. Le 11 Février 1772 après plus de neuf mois de voyage, ils découvrent un archipel de rochers et de glaces. Les conditions météorologiques sont exécrables et les deux navires perdent le contact. Yves de KERGUELEN rentrera en Europe pour annoncer sa découverte de l’archipel des … Kerguelen. Tandis que SAINT ALOÜARN, après de vaines recherches pour retrouver son compatriote, continu finalement la mission initiale. C’est à dire rechercher un éventuel continent austral.

saint aloüarn

La gabare Le Gros Ventre de Louis François de SAINT ALOÜARN

Prise officielle de possession de l’Australie par de Saint Aloüarn.

Le navigateur breton découvrira la côte ouest de la Nouvelle Hollande

C’est le 30 Mars 1772 que l’Australie, alors encore Nouvelle Hollande, sera officiellement prise comme possession au nom du Roi de France Louis XV. Un courrier écrit de la main du Breton sera adressé à Yves de KERGUELEN pour transmission au roi. Cette missive n’arrivera jamais. Et SAINT ALOÜARN décédera à Port Louis de scorbut et de fièvre, à seulement trente-quatre ans.
Finalement en 1788, seize ans plus tard, des Anglais (décidément, encore eux !) accostèrent à l’est de l’île continent, et leur courrier de prise de possession, lui, arrivera à bon port. Ainsi, les Anglais prenaient officiellement possession de l’Australie.
Peut-on dire que déjà les postes anglaises fonctionnaient mieux que les françaises 🙂

D’autres navigateurs bien avant …

Le premier navigateur ayant posé le pied sur le continent austral fut sans doute le Portugais Cristóvão de Mendonça en 1522. L’Espagnol Luis Váez de Torres en 1605 passa au large et vit sans doute les côtes. Puis le Hollandais Willem Janszoon en 1606 y posa de façon certaine le pied.
Mais aucun ne revendiqua officiellement la possession de l’île comme il en était coutume à cette époque.
Louis de SAINT ALOÜARN ne fut pas le premier européen à découvrir le continent austral. Il fut le premier à en prendre possession pour un roi.

saint aloüarn

Première carte du continent austral

Le Gouvernement australien a installé une plaque à l’endroit supposé de l’accostage de 1772.

« Le 30 mars 1772, l’explorateur français SAINT ALOÜARN mouilla devant ce point de la côte avec son navire le Gros Ventre et envoya un officier pour prendre possession de la région au nom de la France. Pour cela, un document attestant cette prise de possession fut enterré avec deux pièces françaises. On pense que des explorateurs du XIXe siècle tels que Hamelin et Freycinet sont descendus eux aussi à terre dans le secteur. En janvier 1998, une équipe dirigée par M. Philippe Godard de Nouméa et M. Max Cramer de Geraldton découvrit l’une des pièces. Au mois d’avril de la même année, une équipe du Musée maritime assistée par deux opérateurs de détecteurs de métaux, MM. Bob Sheppard et Bob Creasy, localisa ce qui semble être la bouteille de prise de possession. En vertu de la loi sur l’archéologie maritime, ce site est désormais protégé comme un des sites de débarquement européen les plus importants de l’Australie occidentale. Prière de ne rien emporter d’autre que des photographies et de ne laisser rien d’autre que les empreintes de vos pieds« .

Aujourd’hui encore, Rue Saint Mathieu à Kemper, se trouve son ancien hôtel particulier où il venait passer l’hiver, délaissant le manoir de campagne.

Notre Histoire …

L’Histoire de Bretagne nous est trop méconnue. La Bretagne a une Histoire très singulière en Europe. Si d’autres ne nous la révèlent pas, faisons-le Nous-Mêmes.

saint aloüarn

Notre Histoire ne s’est pas faite en demandant la permission.

#CroirePlusEnNous #FaireNousMemes

Précédent Série Nature de Bretagne – Côtes d’Armor – Île Grande – Le Royaume des îlots
Suivant Agriculteurs de Bretagne* : bien plus que vous nourrir.

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 217 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Madrid est devenue une fabrique à indépendantistes catalans.

Barcelone, 8 novembre 2017. Midi. Le métro qui descend de Horta-Guinardo et Gracia vers le centre de Barcelone est bondé. Aujourd’hui, mercredi 8 novembre, il y a grève générale en

Nantes est la plus grande ville de Bretagne

Nantes, grande métropole de Bretagne Sur le 1,3 million habitants de Loire Atlantique, soit le quart de la population bretonne, la ville de Nantes abrite aujourd’hui assez précisément 300000 habitants.

Série Nature de Bretagne – Côtes d’Armor – Île Grande – Le Royaume des îlots

Bienvenue dans les Côtes d’Armor, sur la côte de Île Grande. Enez-Veur, l’île Grande … n’est pas très grande. Nous sommes vers Pleumeur Bodou. Et Le Voyage des Koumoul nous

2 commentaires

  1. Daniel****
    mars 17, 14:00 Répondre
    Bonjour, En fait je n'ai pas vraiment de question sur le contenu de l'article mais sur la photo en haut de l'article (je suis breton...) : je me demande quelle est la police (font) utilisée ; je la trouve superbe. Au fait, j'ai des origines vendéennes : sommes-nous amis ou ennemis ? Salutations Daniel
  2. La Rédaction
    mars 17, 17:00 Répondre
    Nous n'avons évidemment aucun ennemi. Des amis, des voisins ... Nous utilisons une application qui propose de façon aléatoire de très nombreuses polices, mais sans jamais préciser son nom. Désolé. Merci de nous suivre

Laissez un commentaire