Pourquoi la lessive Breizh Wash va disparaître des rayons ?

Pourquoi la lessive Breizh Wash va disparaître des rayons ?

Oui, la lessive 100% bretonne va disparaître des rayons de grandes surfaces.

Pourquoi la lessive Breizh Wash va disparaître des rayons ?
Et Guillaume ROPARS nous explique pourquoi. De façon très transparente.

En fait, la raison est assez simple pour les magasins et très compliqué pour moi.

😰Je n’ai pas réussi à faire face à l’avenir qui allait découler des négociations annuelles 2019.

🧐Revenons en arrière.

Ces deux dernières années, j’ai distribué ma lessive sous la marque BREIZH WASH.

C’était en direct, cela veut dire que je démarchais et livrais magasin par magasin.
Passer des heures au téléphone pour décrocher un rendez-vous, puis des heures sur la route pour se rendre en magasin et souvent après des temps d’attente interminable, le rendez-vous était écourté pour ne durer que deux minutes avec une demande de passer plus tard et/ou reporté, sans commande à la clé.
🤯Du temps, du gazole gaspillé pour rien. Si, pour éprouver mes nerfs (technique de négociation).

Ensuite, une enseigne m’a proposé pour « me faciliter la vie » de mettre ma lessive sur entrepôt comme cela le magasin pouvait passer commande sur leur logiciel et être livré avec les autres produits de leur entrepôt.
Ceci moyennant une remise que j’ai accepté car nous étions dans le discours de l’enseigne qui voulait aider le petit producteur dans un rayon où il n’y avait pas de local.

Une autre enseigne m’a demandé certains critères (nombre de magasins minimum en direct déjà validés, nombre de commerciaux…) pour accéder à leur entrepôt en 2019.

Breizh wash, breizh5-5-7, disparaître des rayons

Breizh Wash la lessive 100% bretonne

💥Puis cette année, la réalité m’est tombé dessus.

➡️Malgré la mise sur entrepôt, beaucoup trop de magasins ne commandaient que si je les harcelais en évoquant les constats de ruptures de mes visites et/ou les nombreuses plaintes que je recevais des consommateurs sur Facebook.

J’avais baissé mon prix mais mes charges ne s’étaient pas réduites

J’ai demandé pourquoi mon produit n’était pas informatisé comme les autres pour constater les ruptures automatiquement et j’ai entendu : « je ne vais pas m’embêter à rentrer votre produit dans l’ordinateur vu qu’il ne se vend pas ».

Ma lessive ne se vend pas !! Pourquoi ?

Parce que les consommateurs n’en veulent pas ou parce que tu es tellement en rupture que les consommateurs ne peuvent pas l’acheter. Car si tu regardes depuis quand tu n’as pas de ventes, tu verras que c’est depuis que tu es en rupture…
Alors tu repasses une commande ? Ah, on verra plus tard.
Le serpent qui se mords la queue.

J’en ai parlé à la centrale qui devait me faciliter la vie.
Leur réponse : nous voulons vous aider mais nous ne pouvons obliger nos magasins à suivre.

➡️La hausse des matières premières vécues en 2018 a été refusé sur le prix 2019 de ma lessive.

➡️Pour l’autre enseigne pour laquelle je remplissais enfin tous les critères demandés, j’ai eu une fin de non-recevoir.
Pas assez grand, risque de dépendance économique…

Retour en magasin en direct et là, le discours a été que je n’étais pas capable d’octroyer les nouveaux taux de promotions que les gros allaient faire cette année.

Car c’est vrai, les consommateurs bretons ne veulent que des promotions sur des produits non écologiques.

➡️Une nouvelle enseigne m’a proposé d’être sur entrepôt mais comme l’autre, à moi d’aller référencer magasin par magasin mon produit.
Encore des heures et des heures et de la pollution atmosphérique pour perdre de l’argent.

On m’a quand même proposé de participer à leurs salons de fournisseurs.

🤔Vous ne savez pas ce qu’est un salon de fournisseurs pour une enseigne ?

C’est de rassembler les fournisseurs dans une salle afin de rencontrer les magasins que nous rencontrons toute l’année. Mais en plus, il faut payer notre emplacement et faire encore une remise sur les commandes qui sont faites sur le salon.

Cela est peut-être rentable pour des produits frais, mais pour des produits comme le mien, les magasins font leur stock a prix cassé pour l’année.
Pour moi, c’était payer un emplacement pour vendre ma marchandise sans couvrir totalement mes charges d’exploitation.

🌪Et là, cela a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Devant si peu de considération après tant de mois d’efforts financiers, psychologiques, de délaissement de mon petit garçon, à proposer une lessive qui participait à l’économie locale et à la sauvegarde de la planète, je me suis effondré psychologiquement.🤕

Je n’arrivais plus à accepter cette hypocrisie générale qui m’entourait😠

Voir de belles publicités à la TV sur le besoin de sauver les générations futures, les partenariats avec les producteurs locaux et la pression que je subissais tous les jours étaient devenu insupportables.

Entendre des responsables de secteur « produits d’entretien » me dire: « il faut me comprendre, les grandes marques nous proposent plus de marge que vous. Je sais que votre produit est beaucoup mieux, mais aujourd’hui, c’est la marge, la marge, la marge et en plus les consommateurs achètent encore ces m … s, donc pourquoi changer ma vision du commerce »

POURQUOI CHANGER ?

Ne vois-tu pas tout autour de toi le cataclysme environnemental qui provoque un désastre économique et sanitaire dont ne nous pourrons nous relever ?

Oui les gens achètent encore ces produits de grandes marques, mais c’est toi qui les mets en avant sur des km en rayon et mon produit est sur 12cm bien caché en bas du rayon.
En plus le prix est affiché en poids et non au nombre de lavages, donc pas avantageux pour ma lessive concentrée.
Même en magasins spécialisés, après 1 an et demi de collaboration, j’ai entendu : « Oui votre produit est locavore, efficace, créateur d’emplois dans notre région, mais les marques écologiques de d’autres pays me proposent plus de marge ».

Comment voulez-vous que je continue dans une telle situation ❓

Plus de vie de famille, plus d’économies, plus de salaires, plus de santé…
J’ai essayé de diffuser ma lessive à grande échelle afin d’accélérer la protection des générations futures mais cela est devenu trop dur pour moi dans de telles conditions.
Je leur ai expliqué ma situation mais c’était à prendre ou à laisser.
Certaines personnes m’ont même dit de prendre sur l’argent que j’avais reçu du financement participatif afin de continuer et voir…

Voir quoi ?
Que nous les petits, nous sommes la caution éthique de ces magasins et à nos frais.

Et bien non, je laisse ce système.

Au contraire de beaucoup de personnes rencontrées en magasins, je pourrais regarder la génération suivante en disant que j’ai essayé de faire changer les choses (La part du colibri).
Au dire de plusieurs personnes comme me l’ont relaté des consommateurs au téléphone, NON je n’ai pas été en liquidation judiciaire et fais perdre l’argent aux contributeurs de la campagne de financement lancé en fin d’année 2018.
J’ai remboursé au centime prés tout l’argent que je devais.
Ces personnes m’ont aidé et je n’allais pas les trahir pour continuer dans un système qui exploitent les petits jusqu’à la banqueroute.
Pour me désenclaver de toute cette pression qui me rendait malade, j’ai décidé de dissoudre cette société et de repartir sur une structure plus petite.

✊Je vais continuer à distribuer ma lessive via ma boutique en ligne ainsi que par des circuits courts comme la Ruche qui dit Oui, Les Voisins de Paniers, des circuits Zéro Déchet comme Le Verre Doseur, des circuits marginaux comme le dépanneur d’électroménager à Pontivy, les pressings comme Pressing des Champs Libres qui recommandent ma lessive à leur client pour les lavages réalisés à leur domicile et certains magasins traditionnelles proches de mon entreprise qui me contactent en ce moment-même.

✅Je tiens à préciser que des magasins ont fait des efforts incroyables pour m’aider à me développer et qu’ils me soutiennent dans cette épreuve.
Il y a même un magasin qui a affiché dans le rayon le lien de ma boutique en ligne le temps que je refasse surface et que je veuille bien retravailler sur les cinq départements avec des magasins « sympas » comme elle m’a dit.

Je ne sais pas quand cela arrivera.

Ce que je sais, c’est que je vais trouver des moyens pour prouver que les consommateurs sont demandeurs de ma lessive au bon prix et humanité.

Aujourd’hui, j’envoie ma lessive en point Relay dans des magasins qui ne voulaient plus travailler avec moi à cause de de la marge.

Quelle absurdité.
Concernant ma boutique en ligne, comme je l’ai dit en commentaire d’une publication, les frais de port ne sont que de deux euros car l’autre partie du coût du transport, je la prends en charge vu qu’il n’y a plus la marge des magasins.
Certains d’entre vous, trouverons trop compliqué de me suivre dans mon aventure dans telles conditions, ce que je peux comprendre mais sachez que c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas continuer à sacrifier ma santé mentale et ma vie de famille tout en continuant à distribuer ma lessive.

On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.

Peut-être que ma situation interpellera et que je servirai d’exemple afin que d’autres petits fournisseurs puissent arriver mieux que moi à se battre contre cette grosse machinerie qu’est la distribution de masse.
Peut-être qu’une enseigne se remettra en question et obligera enfin ses magasins à suivre la politique commerciale qu’elle dit « souhaiter » mettre en place.
Je crois encore que les choses peuvent évoluer mais je suis réaliste sur le fait que s’il n’y a pas un bouleversement de notre société de consommation à très court terme aussi bien du côté du consommateur, du distributeur et des politiques, nos enfants ne nous le pardonneront pas.

ET ILS AURONT RAISON!

✅Je tiens à remercier les magasins qui ont privilégié l’humain et l’emploi local contre la politique de marge excessive, malheureusement pas assez nombreux pour continuer l’aventure sur ce schéma.
✅Ainsi que les distributeurs qui malgré toutes ces circonstances veulent continuer à vendre ma lessive.
✅Je tiens à remercier les organisations qui m’ont soutenu comme Produit en Bretagne, NHU Bretagne, Breizh 5/5 Officiel ainsi que les médias qui ont bien voulu me mettre en avant gratuitement.
✅Également les salarié(e)s qui m’ont soutenu dans ma démarche et dont j’ai dû me séparer.
✅Je tiens à remercier toutes les personnes de ma page Facebook pour tout le soutien que vous m’avez apporté jusqu’à aujourd’hui et merci d’avance à tous ceux qui continueront à la faire.

Je vous rassure, la marque Breizh Wash a vacillé mais n’est pas morte.

Guillaume.

Breizh wash, disparaître des rayons

Guillaume ROPARS, le Breton par qui tout a commencé …

A lire aussi au sujet de Breizh Wash :

Breizh Wash, la lessive écologique et bretonne dont tout le monde parle.

Breizh Wash : la lessive qui prend soin de la Bretagne

Précédent Pâtisseries Gourmandes : cohérence et tromperie quand on utilise le mot "Bretagne"
Suivant Série Nature de Bretagne – Côtes d'Armor – Cap d’Erquy – Le Fossile Marin

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 221 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Politikos à Rennes, le festival politique qui nous coûte un pognon de dingue

Politikos, le premier festival international du film politique imposé par Paris à Rennes et à la Bretagne. La nouvelle vient de tomber : Rennes devra organiser Politikos. Organiser et payer.

Série Nature de Bretagne – Côtes d’Armor – Cap d’Erquy – Le Fossile Marin

Entre plages sauvages et falaises de grès rose, voici le Cap d’Erquy. Le cap d’Erquy est un des ses endroits uniques qui respire la Bretagne. Quelle réserve naturelle captivante et

Bretagne terre de glisse : Wave Games du 20 au 28 Octobre 2018

La Bretagne terre de la glisse. L’association bretonne Terre de Glisse organise cet évènement international majeur. Les plus grands du surf, du kite, du paddle et de windsurf seront là.

1 commentaire

  1. BREIZH ENCRE
    avril 17, 14:17 Répondre
    Bonjour, La petite entreprise Bretonne que nous sommes est bien triste de lire cette douloureuse expérience. Nous utilisons votre lessive a titre perso mais aussi pro ! Alors nous continurons à commander sur votre site ;) et peut être plus ....:) Kenavo ! Nolwenn

Laissez un commentaire